Journées AuDiMath 2017

Audimath (AUtour de le DIffusion des MATHs) est un réseau (un « groupement de service », GdS, plus exactement) créé par l’Institut National Sciences Mathématiques et de leurs Interactions (INSMI) du CNRS et destiné à apporter un soutien à tous les acteurs de la communauté universitaire investis dans le développement des activités de diffusion des mathématiques auprès des publics extra-universitaires (voir http://audimath.math.cnrs.fr/). Ce réseau organisait ses Journées 2017 à Orléans les 29 et 30 juin dernier, auxquelles j’étais fort aimablement convié pour participer à une table ronde dont le thème était « Les réseaux sociaux : nouveaux supports pour le chercheur médiateur ? » (voir le déroulé des journées ici). Compte rendu (rapide).

Continuer la lecture de « Journées AuDiMath 2017 »

Jean-Pierre Kahane (1926–2017)

Hier est arrivée la triste nouvelle du décès de Jean-Pierre Kahane, mathématicien spécialiste de l’analyse harmonique. On trouve plusieurs hommages, sur les pages du site de la société mathématique de France, de l’INSMI ou de l’Académie des sciences, dont il était un membre éminent.

Continuer la lecture de « Jean-Pierre Kahane (1926–2017) »

Comment j’ai repris en main ma vie numérique

J’étais il y a peu de temps encore un utilisateur satisfait des services de Google (moteur de recherche, mail, drive, agenda et contacts, photos, maps etc.) et des réseaux sociaux (très actif sur Twitter, avec un  millier d’abonné⋅e⋅s, beaucoup moins sur Facebook), et j’utilisais beaucoup de services périphériques pour faciliter ma vie numérique (comme Feedly et Pocket pour accompagner ma veille infodocumentaire, par exemple). Tout cela était bien pratique, mais il me restait un arrière-goût bizarre que je cherchais à ignorer sans y parvenir totalement. Et puis…

Continuer la lecture de « Comment j’ai repris en main ma vie numérique »

Quelques mots sur… la géométrie hyperbolique

Quelques éléments de contexte pour commencer. J’ai ouvert un compte Mastodon, le réseau social libre et décentralisé, sur l’instance de La Quadrature du Net, mamot.fr :

https://mamot.fr/@ThierryJoffredo

J’y ai récemment testé la liberté donnée par les 500 caractères disponibles pour chaque « toot » pour essayer un nouveau format de contribution. J’ai enchaîné quelques toots pour décrire les origines de la géométrie hyperbolique (domaine dont je ne suis pas du tout spécialiste, soit dit en passant – soyez indulgent.e à la lecture du billet), en donnant accès à quelques ressources (notamment historiques) intéressantes. Le résultat n’est pas tout à fait convaincant : 12 messages enchaînés de près de 500 caractères chacun, c’est bien trop, et la remarque m’a été faite par Clément Pagès – fort à propos d’ailleurs – que le contenu que je proposais se prêtait sans doute mieux à la forme d’un billet de blog.

C’est donc ce billet que je vous propose aujourd’hui, en reprenant directement – moyennant quelques mineurs modifications – les contenus publiés sur Mastodon ici. Bonne lecture !


La géométrie grecque culmine avec les Éléments d’Euclide, sans doute une des œuvres les plus diffusées de l’histoire humaine (sous forme de manuscrits ou de livres), qui a traversé les âges et les pays, traduit en de nombreuses langues, du monde arabe jusqu’en Chine. On ne sait presque rien de son auteur, qui aurait vécu 3 siècles avant notre ère (mais même de ça, on n’est pas sûr).

Continuer la lecture de « Quelques mots sur… la géométrie hyperbolique »

Sur les traces de Gabriel Cramer

Laissez-moi vous dire quelques mots de la vie et l’œuvre de Gabriel Cramer en l’illustrant de quelques documents pour la plupart inédits.

Gabriel Cramer est né à Genève le 31 juillet 1704, au sein d’une famille protestante originaire du duché de Schleswig-Holstein, installée à Genève depuis 1634. Cette famille compte bon nombre de médecins et de juristes : son grand-père Gabriel, son père Jean-Isaac et son frère cadet Jean-Antoine sont des médecins réputés sur la place de Genève; son frère aîné Jean est un juriste reconnu, qui a occupé plusieurs fois la charge de syndic à Genève. Il ne faut pas confondre ce Gabriel Cramer, futur savant et professeur de mathématiques et de philosophie à l’Académie de Genève, avec son cousin homonyme (1723 – 1792), connu pour avoir été vingt ans durant l’imprimeur de Voltaire.

Continuer la lecture de « Sur les traces de Gabriel Cramer »

Le cycle « Un texte un mathématicien »

Ce cycle de conférences est organisé par la Société Mathématique de France et la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec France Culture,  Animath et la revue Tangente. Il est destiné au grand public, aux professeurs du second degré, aux étudiants et particulièrement aux lycéens, comme l’illustre le court documentaire suivant :

Il compte quatre conférences par an qui ont lieu le mercredi à 18h30 à la Bibliothèque nationale de France, sur le site F.-Mitterrand, dans le Grand auditorium.

Continuer la lecture de « Le cycle « Un texte un mathématicien » »

Les maths sur YouTube

On trouve énormément de contenus vidéos passionnants traitant de mathématiques sur YouTube; laissez-moi vous présenter certaines de mes chaînes préférées sur lesquelles vous trouverez des heures de vidéo, des plus grand public aux plus spécialisées. Je parlerai ici des vidéos qui portent sur des aspects culturels, ludiques, historiques des mathématiques plutôt que sur des contenus purement scolaires ou académiques (de nombreux contributeurs proposent des contenus de grande qualité, mais ce n’est pas mon sujet).

Continuer la lecture de « Les maths sur YouTube »

La médaille Fields, prix Nobel des mathématiques ?

Le Congrès International des Mathématiciens (ICM)

Demain ouvrira à Séoul, en Corée du Sud, le 27e Congrès International de Mathématiciens (ou, en anglais, International Congress of Mathematicians, ICM). Le premier congrès s’est tenu en 1897 à Zurich, sous l’impulsion des mathématiciens allemands, notamment Georg Cantor, qui souhaitait réunir et faire travailler ensemble mathématiciens français et allemands. Si vous voulez en savoir plus sur les circonstances de la création de ce congrès, vous pouvez lire l’article Zurich 1897 : premier congrès international de mathématiciens d’Anne-Marie Decaillot, paru en 2010 dans la Revue Germanique Internationale.

L’organisation de ce Congrès est pilotée par l’International Mathematical Union (IMU), qui est une organisation scientifique non-gouvernementale internationale dont le but est de promouvoir la coopération internationale en mathématiques (leur site web). Demain matin (mercredi 13 août) , lors de la cérémonie d’ouverture de ce congrès sera remise la plus célèbre récompense pour la communauté des mathématiciens : la médaille Fields.

Continuer la lecture de « La médaille Fields, prix Nobel des mathématiques ? »